Façonner le parfait guerrier

L'Homme augmenté, fantasme ou réalité ?

N° 397 - Publié le 23 février 2022
TIMESTOPPER

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

 

« Le combattant augmenté sera un soldat plus efficace en opération et doté de capacités physiques, mentales et morales décuplées », annonce Gérard de Boisboissel, ingénieur de recherche au CREC1 à Guer, entre Rennes et Vannes. Le militaire du futur portera un gilet pare-balle ultrarésistant, sera muni d’un exosquelette le rendant plus fort et plus endurant… et des véhicules autonomes assureront la logistique ! Pour ce qui est des équipements, l’État français finance activement2 toute innovation contribuant à augmenter le soldat. « Les premiers casques à réalité augmentée s’élaborent déjà au laboratoire. Ils faciliteront l’analyse d’une situation en superposant sur la visière des informations clés, comme la position des alliés et des ennemis », complète Yvon Erhel, directeur adjoint au CREC et professeur des universités. Ira-t-on jusqu’à créer des soldats infatigables et génétiquement modifiés ? « C’est un fantasme vieux comme le monde mais qui a peu de chance de se réaliser, répond Gérard de Boisboissel. En France, toute augmentation non réversible est bannie. » L’usage de substances pharmacologiques, la pause d’implants ou la thérapie génique3 sont à ce jour proscrits. Le fantassin aussi a des limites.

MARIE HILARY

1. Centre de recherche des écoles de Coëtquidan Saint-Cyr.
2. Via le projet Centurion développé par la Direction générale de l’armement, Safran et Thalès. Navigation, observation, armement, matériaux... Plusieurs domaines sont concernés.
3. Qui consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules.

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest