Le bocage favorise la survie des insectes

Les insectes en chute libre

N° 398 - Publié le 24 mars 2022
JOHAN PUISAIS / PIXABAY

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

La préservation de haies reliées entre elles est nécessaire pour permettre le retour des insectes dans les territoires bretons.

Regroupement de parcelles, usage déraisonné de pesticides, monocultures, création de routes... « Tous ces facteurs ont largement contribué depuis les années 1960 à la disparition du bocage1 en Bretagne et au déclin des insectes », déclare Jacques Baudry, écologue rennais. Aujourd’hui, on dénombre environ 114 500 km de haies contre 182 500 en 20082. Depuis 2007, un programme régional de plantation de haies bocagères, Breizh Bocage, tente de compenser cette disparition sans toutefois...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest