« Des outils pour extraire les sucres des ulves »

Portrait

N° 401 - Publié le 28 juillet 2022
WILFRIED THOMAS
Ce que je cherche
Michel Gurvan
Chercheur en biochimie à la Station biologique de Roscoff

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

Les ulves, connues sous le nom de laitues de mer, sont des algues vertes retrouvées sur nos côtes. Elles sont composées à 50 % de polysaccharides : des longues chaînes de sucres ayant l’apparence de colliers de perles. Nommés ulvanes, ces sucres complexes sont fascinants ! Ils possèdent des propriétés chimiques similaires à l’héparine, un autre polysaccharide retrouvé chez les mammifères qui permet la coagulation du sang et aide à la régénération des cellules.

Une bactérie marine

Ma mission est de découvrir des organismes qui possèdent naturellement les outils, ou plus précisément les enzymes1 capables de découper les polysaccharides des ulves. La bactérie marine Formosa agariphila possède ces propriétés ! Elle vit sur les algues vertes et les dégrade, un peu à l’image de certains champignons qui habitent les vieilles souches d’arbres.
En étudiant Formosa agariphila, nous avons compris comment synthétiser des enzymes pouvant extraire des fragments d’ulvanes, sans les abîmer. Isolés, ces sucres sont ensuite utilisés pour la création de cosmétiques, de compléments alimentaires, voire de nouveaux médicaments. On parle de biotechnologies marines.

PROPOS RECUEILLIS PAR Paule-Émilie Ruy

1. Protéines nécessaires aux réactions chimiques.

TOUS LES PORTRAITS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest