Araignées : chasse aux fausses infos

403
novembre 2022
ED VAN DUIJN / UNSPLASH

 

Dans la presse, 47 % des articles consacrés aux araignées contiennent des erreurs et 43 % sont jugés sensationnalistes ! C’est la conclusion d’une étude publiée dans la revue Current Biology par une soixantaine de zoologistes. Pour y parvenir, ces derniers ont analysé 5 348 articles rédigés en 40 langues et provenant de 81 pays. L’étude livre des explications : « Les journalistes font moins d’erreurs lorsqu’ils ont interviewé des experts, arachnologues ou médecins », note Julien Pétillon, chercheur rennais1 ayant participé à l’étude. La diffusion rapide des informations pose aussi problème. « Par exemple, des articles de presse locale sont fréquemment relayés avec leurs erreurs à l’échelle nationale. » Cette analyse illustre l’omniprésence des idées reçues à propos des araignées, trop souvent perçues à tort comme un danger… et éclaire la mécanique du buzz médiatique. « Les contenus les plus anxiogènes, même non vérifiés, sont davantage susceptibles de devenir viraux. »

Tabs

HUGO LEROUX

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ