Festin de crabes entre chasseurs-cueilleurs

Actualité

N° 403 - Publié le 2 novembre 2022
CATHERINE DUPONT / CNRS

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

 

Que mangeaient les Bretons préhistoriques ? « En tout cas, beaucoup plus de crabes qu’on ne le pense ! » D’après Catherine Dupont, archéologue CNRS au Creaah1 de l’Université de Rennes 1, les dépotoirs côtiers du Mésolithique2 n’ont pas fini de révéler leurs secrets. Encore faut-il avoir l'œil. « Sur le site de Beg-an-Dorchenn, dans le Finistère, les fragments de pinces, de pattes ou de carapaces contenus dans les amas coquilliers pèsent à peine un gramme en moyenne. » Mais pour cette spécialiste des invertébrés marins, il ne faut pas s’y tromper : les aliments les plus importants dans l'alimentation des chasseurs-cueilleurs n'étaient pas nécessairement ceux qui ont laissé le plus de traces. « La chair de crabe était très nutritive car riche en protéines. Pour autant, les carapaces se sont très mal conservées. Sur un mètre carré étudié, nous avons retrouvé 9,5 g de restes. D’après nos reconstitutions, cela correspond en réalité à 13 kg de crabes entiers. » L’occasion de rappeler qu’en archéologie comme ailleurs, ce n’est pas la taille qui compte…

ALEXANDRA D’IMPERIO

1. Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire.
2. Vers 6 000 av. J.-C.

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest