Quand les faits se cachent dans les traces de sang

Acte criminel : les scientifiques mènent l'enquête

N° 404 - Publié le 29 novembre 2022
IGNA

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

Manuel Quinquis est expert en analyse des projections sanglantes. Autant d'indices qui aident à comprendre ce qu'il s'est passé.

Reconstituer les événements d’une scène de crime à l’aide d’indices sanglants, c’est son métier. Manuel Quinquis est expert en morphoanalyse de traces de sang auprès de la Cour d’appel de Rennes. Il travaille à l’Institut génétique Nantes Atlantique, un laboratoire privé spécialisé dans les analyses criminalistiques1, et répond aux demandes des magistrats. Chaque année, il étudie une centaine de dossiers de tentatives de meurtres ou d’homicides partout en France. Une trentaine requiert...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest