Sur les traces de la police scientifique

Le métier de ces policiers spécialisés fascine les scénaristes de télévision. Des agents bretons racontent la réalité du terrain.

Tout commence par un appel au 17. « Allô, il s’est passé quelque chose de grave… »
Au centre d’information et de commandement du commissariat, l’opérateur recueille les premières informations par téléphone. Que s’est-il passé ? Des tirs, un homicide ? Où, quand ? Il s’empresse de transmettre les éléments à ses collègues en patrouille. Puis il compose le numéro de la brigade criminelle, suivi de celui du service départemental de police technique et scientifique (SDPTS). À Brest...

404
décembre 2022
Acte criminel : les scientifiques mènent l'enquête
« La police scientifique intervient aussi pour des délits, comme des vols de véhicules ou des cambriolages »
ALEXANDRA D’IMPERIO

LE DOSSIER