La fièvre des médicaments orphelins

Maladies rares : entre progrès et difficultés

N° 406 - Publié le 31 janvier 2023
ADOBE STOCK / GRAPHICDESIGN CARBONNIER

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

L’envolée des prix des médicaments pour les maladies rares inquiète les scientifiques. Une solution serait de mieux négocier avec l'industrie pharmaceutique.

1,9 million d’euros. C’est le prix d’une injection pour améliorer la qualité de vie des patients atteints d’amyotrophie spinale1, une maladie rare. Si le coût de ce médicament interpelle, c’est parce qu’il est l’un des plus chers au monde. Mais il n’est pas le seul traitement pour les maladies rares à être onéreux. « Traiter la mucoviscidose coûte environ 250 000 euros par an et par personne et il y a 7 000 malades dans l’Hexagone », souligne Claude Férec, professeur émérite de génétique...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest