L’étude des mondes disparus

Dinosaures, une histoire mouvementée

N° 413 - Publié le 26 octobre 2023
© DR STEPHAN LAUTENSCHLAGER / UNIVERSITY OF BIRMINGHAM
Reconstructions numériques du crâne de dinosaure Erlikosaurus andrewsi grâce au CT-scan. De l'arrière à l'avant : fossile, représentation numérique du crâne, puis du crâne avec muscles de la mâchoire, et simulation des contraintes mécaniques supportées par les os.

Magazine

4301 résultat(s) trouvé(s)

Alors que leur ère est révolue depuis plus de 60 millions dannées, les dinosaures font lobjet de nombreuses recherches scientifiques. Pour ce faire, des spécialistes observent les couches sédimentaires, riches en fossiles.

Si des traces de dinosaures constituent aujourd’hui une preuve de leur existence, ce n’était pas une évidence il y a encore quelques siècles. Jusqu'à l’époque des Lumières, l’âge de la Terre, estimé à environ 4 000 ans avant notre ère par la Bible, n’était pas remis en question : impossible de croire à l’extinction d’espèces et donc à l’existence de mondes disparus. Entre incompréhension et rêverie, les grands ossements fossilisés, dont ceux de dinosaures, étaient associés à des géants ou des...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest