Ça fourmille dans l’océan Austral !

Autour de l’Antarctique, le froid glacial de l’océan Austral accueille une biodiversité plus riche qu’on ne croit.

314
novembre 2013

L’eau plus dense, plus oxygénée, moins salée qu’ailleurs aurait favorisé l’évolution rapide de multiples espèces vivant enfouies sous les sédiments. Ces “bouquets” de faune sont endémiques : ils se développent uniquement dans cette région de l’océan Austral. Un réseau international de chercheurs soutenu par l’Institut polaire Paul-Émile-Victor (Ipev) les ont mis en évidence, lors d’une exploration de plusieurs années(1). Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Plos One !

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ