Du son 3D au casque

Une technologie spatialise le son du casque, selon les mouvements de la tête.

Le son d’une salle de cinéma simulée dans un casque ! La société rennaise 3D Sound Labs développe une technologie qui donnera l’impression d’avoir trente haut-parleurs autour de soi, en haut ou en bas, proches ou lointains. Cette innovation arrivera sur le marché en 2015, après une présentation au Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas, en janvier prochain.

324
octobre 2014

Pour améliorer le réalisme de l’écoute, le son est modifié en fonction des mouvements de la tête, grâce à des capteurs de position (gyroscopes). « L’écoute du son en 3D dépend aussi de la forme de l’oreille de chacun, explique Xavier Bonjour, le président de la société. À partir d’images de sa propre tête (visage, nez, menton, oreilles) que l’auditeur photographie au smartphone, et grâce à des algorithmes performants, nous espérons proposer, un jour, l’individualisation de l’écoute. »

Les marchés visés sont la vidéo sur tablette et smartphone, le jeu vidéo, la téléconférence, la communication militaire, la musique (écoute ou création musicale 3D), l’art, mais aussi la santé. Un projet pour améliorer les prothèses auditives a permis à 3D Sound Labs d’être lauréat (le seul Breton) du Concours mondial Innovation 2030(1).

Créée en janvier dernier, la société effectue actuellement une levée de fonds (un million d’euros) auprès des investisseurs. Elle emploie six personnes. Née grâce à l’incubateur breton Emergys et suivie par EIT ICT Labs, l’organisme qui aide au développement des start-up scientifiques, 3D Sound Labs collabore avec Supélec, les laboratoires rennais d’Orange Labs et le CNRS.

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ