La pollution même à la maison

324
octobre 2014

Des substances chimiques dans l’air des maisons sont soupçonnées d’être liées aux allergies, à l’asthme, aux bronchites chroniques et aux rhinites chez l’enfant. Arnaud Dallongeville les étudie dans le cadre de sa thèse, qu’il soutiendra en 2015 à l’Irset(1). Il a présenté ses recherches lors d’un séminaire à l’EHESP(2), le 9 septembre. Pendant un an, il a traqué dans cent cinquante logements bretons les polluants biologiques (moisissures, allergènes) et chimiques : aldéhydes (bois aggloméré, peinture), COV(3) (solvant, colle, fumée), COSV(4) (phtalates dans le linoléum, musc synthétique d’une bougie) et trihalométhanes (eau potable). Plus de trente polluants ont été systématiquement détectés et analysés au laboratoire. Cette recherche s’inscrit dans un programme de santé environnementale de l’Inserm, qui suit 3500 familles depuis 2002(5). Rendez-vous le 23 octobre, à 18 h 30 au Café de l’Espace des sciences, pour rencontrer les chercheurs de l’Irset.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ