Un appel à l'autonomie

324
octobre 2014
© Cc by sa Jp bazard

Des tourteaux de soja, les vaches en mangent des tas. Et cela pèse dans la balance des importations du premier bassin laitier français. Sachant qu’en plus cette matière première devrait à terme être moins disponible. Construit à la demande des deux Régions Bretagne et Pays de la Loire, le projet Apela (Autonomie protéique des élevages laitiers et allaitants) va fédérer les acteurs de la production agricole pour développer la production de protéines végétales dans l’Ouest. Il implique une vingtaine de partenaires (organismes de recherche, organismes professionnels et acteurs économiques). D’une durée de quatre ans pour un coût total de 3,4 millions d’euros, il constitue la seconde brique(1) de la Milk Valley®, projet structurant de la filière laitière du grand Ouest. Il a été présenté le 17 septembre dernier, durant le Space(2).

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ