La vie autour des éoliennes marines

350
mars 2017
DCNS Energies/GE

Des études d’impact sont en cours entre Belle-Île et Groix où quatre éoliennes flottantes seront implantées.

Une quinzaine d’études d’impact sont en cours autour des quatre futures éoliennes flottantes, entre Belle-Île et Groix. Ces études réglementaires sont réalisées à la demande de la société Eolfi, qui mène le projet de ferme éolienne (1). La zone d’implantation, 17 km2 et deux couloirs de câblage possibles vers Lorient ou Plouharnel, est étudiée sous ses aspects humains (pêche, loisirs, surveillance maritime), physiques (sol, houle, courant, vent), environnementaux et paysagers. Les mammifères marins et les oiseaux ont été observés par Bretagne Vivante pendant plus d’un an, depuis des navires. La société Quiet-Oceans (Plouzané) a conduit l’étude acoustique sous-marine. L’étude et des prélèvements de poissons et de crustacés sont réalisés par TBM Environnement (Auray) et Créocéan (Nantes). Cet aspect est important car ce territoire fait vivre des pêcheurs. Après avoir échangé avec les comités des pêches, les spécialistes de Créocéan embarquent sur différents navires de pêche (chaluts de fond ou à grande ouverture verticale, casiers, filets) pour vingt-deux campagnes scientifiques jusqu’à la fin de l’année. Les espèces commercialisées (anchois, bar, lieu jaune, merlu, langoustine) ou non (dragonnet lyre, petite sole jaune, tacaud, chinchard) sont mesurées et pesées.

Des statistiques précises sont établies, qui complètent les données de l’Ifremer, des criées et des comités des pêches. Flottant sur 60 m d’eau, les éoliennes atteindront 175 m de hauteur en bout de pale. Elles seront visibles depuis le continent et les deux grandes îles morbihannaises. L’étude paysagère a montré qu’à 20 km de distance, les quatre éoliennes auront l’apparence « d’un objet d’un centimètre de haut, à un mètre du regard. » Soit « une allumette tenue à bout de bras », estime Thomas Bordenave, qui supervise ces études chez Eolfi. Le rapport global, complété par In Vivo Environnement (La Forêt-Fouesnant), sera bouclé en juin et des suivis réguliers seront organisés après l’installation. La ferme pilote permettra de tester un nouveau type de production et d’installation électrique. Les quatre éoliennes de 6 MW fourniront 24 MW en 2020.

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ