Notre-Dame mobilise les chercheurs

372
mai 2019
Ces vitraux de la cathédrale posés en 1260 n’ont pas été détruits par l’incendie. Cette photo (21 milliards de pixels(5)) est mise à disposition des chercheurs.
Cyril Preiss / gigascope

Deux historiens fédèrent les chercheurs pour restaurer la cathédrale.

Trois jours après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris le 15 avril, les historiens Arnaud Ybert et Maxime L’Héritier ont mobilisé la communauté scientifique. Ces deux spécialistes du Moyen Âge sont chercheurs à l’Université de Bretagne occidentale à Quimper et à l’Université Paris 8(1). Ils ont lancé un appel, notamment aux directeurs de recherche d’universités et du CNRS qui ont travaillé sur la cathédrale et possèdent des données précises sur elle.

Tabs

Renseignements
Marc Beynié

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ