Portraits

CHRISTOPHE PRUNIER / UBO En septembre 2020 sur la presqu'île de Crozon, Marion Jaud a réalisé des mesures pour suivre l'évolution des falaises (levé photogrammétrique).
Marion Jaud
34 ans

Ingénieure de recherche CNRS en télédétection au P2I, à Brest.

« L’intuition m’aide dans ma démarche scientifique »

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheuse ?

Un métier complètement différent, dans l’artisanat ou la culture. Mais le monde de la recherche m’a toujours attirée. Enfant, je voulais être archéologue, puis volcanologue et enfin cartographe. Cela se rapproche finalement de la télédétection, mon métier actuel !

Propos recueillis par
PAULE-ÉMILIE RUY

Ajouter un commentaire