Portraits

© DR
RAPHAËL MÉTIVIER
33 ans

CHERCHEUR EN BIOLOGIE MOLÉCULAIRE. Ce médaillé de bronze du CNRS est aussi guitariste dans deux groupes de hard rock.

Il a été interviewé dans son laboratoire par Nathalie Blanc, entre une manip sur la transcription et un concert.

Chercher pour comprendre comment tout cela fonctionne.

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheur ?

Quand j’étais petit je voulais devenir architecte car j’étais attiré par les dessins techniques. J’étais aussi fan de science-fiction, curieux des étoiles... Astrophysicien est un métier que j’aurais bien aimé faire. Mais je me suis vite rendu compte que c’était la biologie que j’aimais !

2

Aujourd’hui, qu’avez-vous trouvé ?

Rien. Même pas l’appartement que je cherchais ce matin !

3

Le hasard vous a-t-il déjà aidé ?

Oui, en particulier dans le cadre de mon travail, où nous avons trouvé quelque chose de complètement inattendu. Nous étions partis d’une hypothèse émise par hasard, et qui s’est avérée vraie ! Il s’agit d’un mécanisme de déméthylation rapide de l’ADN, qui intervient dans le contrôle de l’expression des gènes. Tout le monde pensait que ce mécanisme était plus ou moins statique.
Or, lors d’une expérience pilote menée il y a cinq ans, nous avons mis en évidence le fait que la déméthylation est dynamique, avec des cycles de méthylation et déméthylation réguliers. Cette découverte a finalement donné lieu à une publication parue en 2008 dans la revue Nature.

4

Qu’avez-vous perdu ?

Perdu ? Non, vraiment je ne vois pas... Je suis très conservateur. Il m’arrive rarement de perdre des objets.
Et même si je perdais ma guitare, je ne considère pas cela comme grave. Je n’ai pas de sentiment de perte, sauf bien sûr quand il s’agit de personnes de ma famille.

5

Que faudrait-il mieux ne pas trouver ?

Au niveau scientifique rien, c’est sûr ! Il faut comprendre comment tout cela fonctionne, comment les systèmes biologiques et physiques sont régulés. Tout en respectant les règles d’éthique dans les expériences que l’on mène.

6

Quelle est la découverte qui changerait votre vie ?

Le fait de trouver la vie ailleurs. C’est un rêve d’enfant, mais les scientifiques commencent à disposer d’outils d’écoute et de détection performants, susceptibles de trouver des traces de quelque chose d’autre qui a existé... Enfin, j’espère !

7

Qu’est-ce qui vous ferait douter de la rationalité ?

Que Dieu existe !

Ajouter un commentaire