La radio aussi devient numérique et collaborative

264
avril 2009
© Sindre Skrede

Une entreprise lannionnaise se lance sur le créneau de la radio sur Internet.

Après la révolution du Web, voici celle de la radio ! Avec l’émergence de la radio sur Internet, et le remplacement de la radio hertzienne analogique par la RNT –Radio numérique terrestre–, ce n’est pas seulement votre poste que vous allez changer, mais également toute votre expérience de la radio. L’entreprise lannionnaise Saooti (la voix en langage Swahili) est déjà branchée sur cette mutation.

Les trois ingénieurs, qui l’ont créée en février dernier, sont issus des domaines des télécoms et du Web. Ils ont imaginé un outil permettant d’écouter mais aussi de produire des émissions radio, en direct et de façon collaborative. « Il sera possible d’émettre à partir d’un téléphone fixe, portable ou d’un ordinateur, explique Jean-Christian Villey, le directeur technique. Notre outil offrira plusieurs services comme la programmation automatisée, la reconnaissance des meilleurs contributeurs, la sécurisation pour avoir un certain contrôle des contenus..., ainsi que l’hébergement. »

Saooti cherche actuellement des partenaires pilotes, avec lesquels elle effectuera des tests durant le dernier trimestre 2009.

« Nos clients sont des grandes entreprises, des groupes de médias, susceptibles de développer des radios thématiques ciblées, ajoute Laurent Hué, le directeur général. Notre entretien d’aujourd’hui aurait pu être retransmis en direct dans une émission sur la création d’entreprise, par exemple. » Cette révolution ne marque pas pour autant la fin des émissions réalisées par des professionnels, mais l’ouverture de la radio à la parole de ses auditeurs.

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ