Un bateau sans capitaine

277
janvier 2010
© DR

Le 21 mai dernier, le Breizh Spirit prenait le départ de Brest pour réaliser un tour de l’île d’Ouessant.

À bord de ce voilier d’un mètre trente de long, aucun membre d’équipage, mais une bonne dose d’électronique. « C’est un voilier autonome, explique Kostia Roncin, professeur à l’Ensieta(1), non piloté à distance. Il doit passer par une succession de points dont on a enregistré les coordonnées. Après, il adapte sa route en fonction des conditions pour rejoindre ses étapes. » Si le navire n’a pas fait le tour complet de l’île, il a cependant navigué vingt heures de façon cohérente, un résultat encourageant. Rendez-vous en septembre pour le défi final : une traversée de l’Atlantique, au côté d’autres équipes internationales.

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ