Stimuler les défenses naturelles des plantes

280
octobre 2010
VOILE
© DR

Labellisé par quatre pôles de compétitivité, dont le pôle breton Valorial, le programme de recherche Defi-Stim va travailler sur le développement d’une stratégie de protection des plantes basée sur leurs capacités naturelles d’autodéfense, à l’image des vaccins.

Cette démarche s’inscrit notamment dans le plan Écophyto 2018 et vise des plantes d’intérêt régional et national : pommiers, pieds de vigne, plants de pommes de terre.

D’une durée de trois ans, Défi-Stim réunit douze partenaires répartis sur quatre régions(1). En Bretagne, l’entreprise Goëmar (Saint-Malo), deux unités de recherche du centre Inra de Rennes et le centre de transfert de technologie Vegenov sont impliqués.

Tabs

Renseignements

Florence Val
Tél. 02 23 48 51 61
florence.val@agrocampus-ouest.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ