Il y a peu d’anguilles sous roche !

281
novembre 2010
© © Fédération de Pêche 35

Le stock européen d’anguilles ne cesse de chuter depuis les années 80. L’alerte est une nouvelle fois lancée avec l’édition d’une plaquette d’information par l’association Bretagne grands migrateurs.

Depuis 1995, elle est impliquée dans le suivi des populations de ces poissons, qui se reproduisent en mer, grandissent en rivière, et subissent les pressions de la pêche, mais aussi de la pollution de l’eau ou encore des obstacles à la migration, notamment les barrages.

C’est justement les trois barrages du Frémur, qui coule quelques kilomètres à l’est de la Rance, qui ont été équipés de passes à anguilles, afin d’effectuer des mesures. Deux à trois fois par semaine, des spécialistes du bureau d’étude Fish-pass, maître d’œuvre de l’opération, viennent compter, peser et mesurer les poissons piégés, avant de les libérer de l’autre côté de l’obstacle. Ce programme, toujours en place, a permis au Frémur d’être retenu comme rivière index lors de la mise en place du plan de gestion national sur l’anguille, le 15 février dernier.

Renseignements

Gaëlle Germis
Tél. 02 99 22 81 84
bretagne.grands.migrateurs@gmail.com

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ