Le son prend l’air

282
décembre 2010
© DR

Une start-up rennaise transporte du son très haute qualité via les ondes radio.

Ils serpentent depuis la scène jusqu’à l’antre des ingénieurs du son. Les câbles qui transportent le son depuis les instruments d’un concert ou les micros d’une conférence parcourent des dizaines de mètres avant d’atteindre la table de mixage !

Pour limiter cette invasion, la jeune entreprise rennaise Diwell a mis au point une solution... sans fil ! « Nous transportons le son par ondes radio, grâce à des cartes électroniques équipées d’émetteurs et de récepteurs, explique Régis de Cadenet, l’un des fondateurs. Elles peuvent être intégrées aux amplis, aux tables de mixages. Nous les proposons aussi sous forme d’un boîtier, à “plugger” sur ces outils. Comme les clés Wi-Fi que l’on branche sur les ordinateurs. » La comparaison s’arrête là. Car la transmission du son a des exigences bien supérieures à celles de notre Wi-Fi domestique. « Il ne faut aucun temps de latence entre le moment où la personne parle dans son micro et celui où le son est transmis par les enceintes. Sinon le public perçoit la désynchronisation. » La qualité doit également être irréprochable. Et hors de question que la diffusion soit perturbée dès qu’un téléphone portable cherche du réseau, comme c’est souvent le cas avec les radios classiques. « Satisfaire ces exigences représente un gros travail de programmation », précise Régis de Cadenet. Diwell finalise actuellement son démonstrateur et devrait débuter des essais en salles d’ici à la fin de l’année.

Renseignements

Rens. : Régis de Cadenet
Tél. 02 30 96 02 61
regis.decadenet@diwell.com

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ