Les mondes virtuels ont leur opéra !

282
décembre 2010
© DR

Le projet Opérabis propose, en première mondiale, de suivre une saison de l’Opéra de Rennes dans les mondes virtuels.

Le 6 novembre, à l’Opéra de Rennes. Les spectateurs sont bien installés dans leur fauteuil de velours rouge. Le silence se fait, le rideau s’ouvre et la cantatrice entame l’ouverture de Rita de Donizetti. Il s’agit d’une représentation traditionnelle. Au seul détail qu’elle a lieu, au même moment, dans un univers virtuel ! « C’est la première fois au monde qu’un opéra propose de retransmettre gratuitement plusieurs de ses spectacles dans les mondes virtuels, ici Second Life et Open Sim, une version libre, explique Hugues Aubin, chargé de mission aux technologies de l’information et de la communication à la ville de Rennes, et responsable du projet Opérabis avec Alain Surrans, directeur de l’Opéra de Rennes. Pour cette saison 2010-2011, nous avons programmé cinq représentations. »

Coursives, foyer, le bâtiment a été reproduit à l’identique, en 3D. Même le bar est là pour accueillir ceux qui souhaitent partager leurs impressions à la fin du spectacle ! « Il était important que l’on puisse circuler comme dans le bâtiment réel », explique Roger Folliard, président de la Bibliothèque francophone du Métavert, l’association de promotion culturelle francophone dans les mondes virtuels, qui a coordonné le projet. Dans la salle, les avatars-spectateurs voient et entendent les images et le son captés en direct dans la salle par le Créa(1) de l’Université Rennes 2. Une opération qui devrait être facilitée grâce à l’installation, en ce moment, d’une régie vidéo, et le raccordement du bâtiment au réseau de Fibres optiques rennaises (For), qui relie déjà la Criée, Les Champs Libres...

 « L’un des objectifs de ce projet est de faire connaître l’Opéra de Rennes, et d’ouvrir ses portes à un public qui, habituellement, n’y entre pas », ajoute Hugues Aubin. Objectif atteint, car les spectateurs de cette première venaient de toute la France mais aussi du Sénégal, du Pérou ou des États-Unis. « Il s’agit aussi d’étudier la trace numérique laissée par de tels événements. Par exemple, nous pouvons voir si nous retrouvons des commentaires ou des images de la salle virtuelle sur les réseaux sociaux... » Ce dernier point fera l’objet d’une étude à la fin de la saison, en juin. La prochaine représentation est prévue le 6 janvier, dans le cadre des sessions Révisez vos classiques. N’oubliez pas de réserver à la billetterie virtuelle, car, pour l’heure, les places sont limitées par les capacités des serveurs Internet !

Tabs

Renseignements

Rens. : Hugues Aubin
Tél. 02 23 62 14 27
haubin@ville-rennes.fr
http://operabis.net/

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ