Portraits

© DR
Alain Somat
47 ans
Professeur de psychologie sociale expérimentale
Interviewé par Nathalie Blanc par téléphone de Nice, où il assistait à la soutenance d’une thèse sur les valeurs.

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheur ?

Cuisinier ! Pour le côté expérimental et le jeu avec les saveurs. Un peu comme en psychologie, mon domaine de recherche, on joue sur des variables pour en vérifier les effets. Et puis, je suis gourmand !

2

Aujourd’hui, qu’avez-vous trouvé ?

Je travaille toujours sur un concept que j’ai mis au point il y a plus de vingt ans avec un collègue toulousain et qui me passionne toujours autant : la clairvoyance normative. Il renvoie à cette incroyable compétence que certaines personnes possèdent à s’adapter à la plupart des situations sociales pour fournir la réponse attendue dans le contexte spécifique dans lequel elles se trouvent. Cela peut, par exemple, être très utile, lors d’un entretien d’embauche.

3

Le hasard vous a-t-il déjà aidé ?

Oui bien sûr, surtout quand on est chercheur et qu’on travaille sur le facteur humain. Au hasard des rencontres, il m’arrive d’observer les gens dans leur contexte de vie ordinaire et cela peut me donner des idées et des pistes de réflexions pour conduire mes recherches.

4

Qu’avez-vous perdu ?

L’illusion de la liberté des conduites. Je suis aujourd’hui convaincu que nous ne sommes pas libres de ce que nous faisons. Et que tout est déterminé par trois facteurs : le biologique, le psychologique et le social.

5

Que faudrait-il mieux ne pas trouver ?

Dans ma discipline, je pense à tout ce qui concerne les mécanismes d’influence et de manipulation car ils peuvent être utilisés à des fins pas toujours reluisantes. Heureusement, il existe encore de nombreux domaines qui n’ont pas été explorés !

6

Quelle est la découverte qui changerait votre vie ?

Le fait de savoir prédire à 100% ce que vont faire les gens à partir de ce qu’ils disent. C’est un peu mon Graal lorsque je travaille sur l’acceptabilité des produits et des services. Je vous laisse imaginer l’intérêt de cette prédiction du point de vue commercial, politique et même d’un point de vue éducatif : pour avoir, par exemple, la certitude que mes enfants feront leurs devoirs comme ils s’y sont engagés après que je les ai autorisés à aller sur Facebook !

7

Qu’est-ce qui vous ferait douter de la rationalité ?

La façon dont les gens prennent des décisions ! Par exemple, une prise de décision d’achat d’un objet coûteux comme une voiture ou une maison, est parfois davantage guidée par la couleur des sièges ou d’un mur que par une analyse rationnelle de la situation ! Quand on regarde les humains prendre des décisions, on en viendrait parfois à douter qu’ils aient pu inventer la logique…

Ajouter un commentaire