L’un extrait, l’autre développe

D’un côté la plate-forme Biodimar® de l’Université de Bretagne Occidentale produit des extraits d’algues et de bactéries de milieux marins atypiques. De l’autre, l’entreprise Yslab développe des produits d’hygiène et de santé à partir d’actifs marins (lire Sciences Ouest n°281). Ils collaborent désormais au sein du projet Asepsea, dans le cadre d’un projet soutenu par le Critt Santé Bretagne.

298
mai 2012
Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ