Capter dans les profondeurs de l’océan

305
janvier 2013
© IFREMER - SEBASTIEN PRIGENT

Il plonge jusqu’à 3500 mètres de profondeur ! Le flotteur profilant Deep Arvor, destiné à mesurer la température et la salinité des océans, depuis la surface jusque dans les fonds, surpasse de 1500 m les capacités des profileurs déjà installés en mer. Testés en août, le corps en matériau composite et les progrès réalisés sur ses capteurs embarqués lui permettent de résister à une pression plus importante (jusqu’à 360 bars). Il a été mis au point par l’Ifremer de Brest, qui devrait transférer cette technologie à l’entreprise bretonne NKE. Les deux partenaires ont prévu de tester vingt-quatre flotteurs Deep Arvor en Atlantique Nord en 2014.

Ces travaux sont réalisés dans le cadre du projet Equipex Naos, dont l’objectif est de renforcer la participation française au réseau international de flotteurs Argo. Aujourd’hui, 3000 flotteurs fournis par plus de trente pays recueillent déjà des données dans l’ensemble des océans. Ces informations viennent en complément des mesures satellitaires, notamment pour prévoir le rôle de l’océan sur le climat de notre planète.

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ