Repérées, les raies !

305
janvier 2013
© P-Y. LEBON - AGLIA

Cinq espèces de raies fréquentent les eaux côtières de l’Atlantique et de la Manche. Depuis le printemps dernier, trois projets visent à mieux les connaître.

Deux concernent les pêcheries et le troisième, porté par l’Association pour l’étude et la conservation des sélaciens, s’intéresse à la biologie de ces animaux. Des pêches scientifiques sont organisées afin de mesurer, sexer et marquer certains spécimens avant de les remettre à l’eau. D’ici à 2014, 5000 raies devraient être concernées, afin de mieux connaître l’évolution des stocks et d’envisager des mesures de gestion adaptées, notamment pour la raie brunette, interdite de pêche depuis 2009. Une campagne d’affichage a également été lancée pour informer les pêcheurs, professionnels ou amateurs.

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ