L’impression 3D devient écologique

315
décembre 2013

Basées à Saint-Malo, les entreprises le FabShop, spécialiste de l’impression 3D, et Algopack, qui développe des plastiques 100 % naturels, se sont associées pour rendre l’impression 3D écologique : ils remplacent les plastiques et métaux usuels par un matériau à base d’algues. Cette matière première a bien des avantages. Cultivée et récoltée en Bretagne, elle ne nécessite ni eau, ni pesticides, ni engrais pour sa croissance. Lors du 3D Printshow à Paris les 15 et 16 novembre, le FabShop a annoncé que cette innovation baptisée SeaWeed Filament SWF serait commercialisée dès le printemps 2014.

Ajouter un commentaire

Imprimer avec du Bambou

C'est vrai que de nombreux efforts sont fait pour les matériaux. Un des plus actifs sur le sujet est Colorfabb qui l'année dernière avait développé le Woodfill, un filament composé à 30% de déchets de bois. Ces derniers ont d'ailleurs récidiver cette année avec deux nouveaux matériaux qui vont également dans ce sens. Si ça vous intéresse, je viens justement d'écrire un article sur le sujet : http://www.priximprimante3d.com/colorfabb Les deux nouveaux filaments devraient être disponible l'année prochaine et les premiers test d'impression sont vraiment encourageants.

L'ACTUALITÉ