Les mélanomes pistés chez le chien

316
janvier 2014
Le jeu

Après le gène responsable de l’ichtyose(1), une maladie de peau, ce sont ceux des mélanomes qui sont pistés chez le chien à l’Institut de génétique et développement de Rennes(2). Toujours selon le même principe : chez le chien, la recherche de gènes, dont ceux responsables de maladies, est facilitée par la concentration due à la création et à la sélection des races. Une fois ce(s) gène(s) identifié(s), les chercheurs peuvent aller scruter le génome humain pour les retrouver. « Le travail sur les mélanomes est plus compliqué que sur l’ichtyose car c’est un cancer, et il en existe de nombreux types : dus aux UV ou non, cutanés ou muqueux... et plusieurs gènes sont impliqués, précise Catherine André, responsable de l’équipe. Nous avons réalisé un gros travail de fond pour caractériser les homologies entre les mélanomes canins et humains(3), et, actuellement, cinq cents cas de mélanomes de chien sont en cours d’analyses génétiques. » Une piste prometteuse, sachant que les mélanomes muqueux du chien représentent de bons modèles pour les mélanomes non liés au soleil chez l’homme et pour certains mélanomes cutanés rares de l’enfant.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ