Nous aurons tout sous les yeux !

Actualité

N° 317 - Publié le 10 février 2014
© Optinvent

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

Une société rennaise met au point des lunettes qui concurrencent les Google Glass du géant américain.

Marcher la tête dans son smartphone est parfois périlleux. Bientôt, nous porterons des lunettes high-tech et l’écran s’affichera devant nous. « C’est comme un kit mains libres du smartphone qui, lui, reste dans la poche », commence Khaled Sarayeddine, directeur technique et cofondateur de la société Optinvent basée à Rennes.

Ses lunettes ORA-S sont “intelligentes”, autrement dit, connectées. Via Bluetooth ou Wi-Fi au smartphone, à la tablette, ou autre borne Wi-Fi. Sous nos yeux apparaissent la météo, notre localisation, une vidéo... De loin, ces lunettes ont l’air tout à fait ordinaires sauf qu’une petite capsule, placée entre l’œil et le verre, fait office de projecteur. L’image se reflète grâce à des miroirs et des lentilles depuis un miniécran LCD, le tout caché dans un boîtier. Celui-ci, fixé sur une branche au niveau de la tempe, renferme toute l’électronique : pavé tactile, caméra, appareil photo, prise jack pour le son, microphone, gyroscope, accéléromètre, boussole... Le système boîtier-capsule pivote sur lui-même pour libérer la vue quand on le souhaite. Et pour les myopes ? « On a résolu le problème, des verres correcteurs se clipsent sur les lunettes. » Même confort à l’intérieur qu’à l’extérieur : la luminosité de l’affichage varie automatiquement en fonction de la lumière environnante, et les verres, photochromiques, s’assombrissent au soleil.

« Nous avons fait mieux que les Google Glass !, déclare Khaled Sarayeddine. La surface de l’image est trois fois plus grande et deux fois plus lumineuse. » Elle est aussi placée en face de l’œil, alors que celle du géant américain s’affiche en haut à droite, une position peu naturelle.

Les professionnels amateurs d’objets high-tech en ont eu la démonstration début janvier, au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas. « Le gros challenge technique est d’afficher une image qui soit transparente pour ne pas altérer notre champ de vision. Nous y travaillons depuis quatre ans.Neuf brevets ont été déposés dont trois sont maintenant validés. Notre technologie est donc protégée. » En théorie, les lunettes intelligentes ORA-S ont réponse à tout, reste à voir ce qu’elles donnent à l’usage. Disponibles en précommande sur le site d’Optinvent à destination des développeurs d’applications en réalité augmentée, elles trôneront peut-être sur notre nez avant la fin de 2014 !

Khaled Sarayeddin
Tél. 02 99 87 10 66
khaled.sarayeddine@ optinvent.com

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest