De drôles de conditions de vie

326
décembre 2014
Des sites remarquables au sommet du volcan

La vie ne peut exister sans lumière. La communauté scientifique en était convaincue, considérant que la photosynthèse(1) est à l’origine de toute chaîne alimentaire.

 Ce n’est qu’à la fin des années 1970 que l’observation des abysses et la découverte des cheminées hydrothermales renversent ce paradigme. Les chercheurs réalisent que la faune et la flore se développent à 2000 m de fond en quantité importante grâce à une nouvelle voie de synthèse de la matière organique : la chimiosynthèse. En absence de lumière, les organismes utilisent, comme source d’énergie, l’hydrogène, le sulfure ou encore le méthane présents dans les fumeurs pour produire la matière organique dont ils ont besoin. Ce procédé, d’autant plus surprenant qu’il se déroule dans des conditions extrêmes de pression et de température, est le premier maillon de la chaîne trophique des écosystèmes étudiés au sein du programme Momarsat.

Tabs

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER