Un ovni des mers à l’essai à Brest

327
janvier 2015

Mi-bateau, mi-plate-forme, le Polar Pod est un engin énorme (il devrait mesurer 100 m de haut pour 720 t) imaginé par l’explorateur Jean-Louis Étienne pour affronter les plus grosses vagues avec un impact environnemental minimal. Une nécessité, car l’explorateur ambitionne de se laisser dériver autour de l’Antarctique à bord de l’embarcation, dans les Cinquantièmes hurlants, latitudes comprises entre 50 et 60 ° où la mer est souvent grosse et les vents violents. Le 10 décembre dernier, c’est une maquette au 1/41e qui a affronté les vagues du bassin d’essais de l’Ifremer à Brest. Une vaste piscine de 50 m de long remplie d’eau de mer dans laquelle des états de houle précis peuvent être simulés. Les principales mesures effectuées concernent les mouvements du Polar Pod sous une forte houle irrégulière, notamment pour évaluer les critères de confort des futurs passagers. À terme, le Polar Pod pourra embarquer trois marins et quatre techniciens dans une nacelle, qui sera plus ou moins proche de la surface en fonction des courants. Des voiles ainsi qu’un propulseur électrique, alimenté par trois éoliennes, assureront l’orientation de l’engin. Le départ de l’expédition est prévu pour 2016.

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ