En voiture la vie continue

N° 342 - Publié le 23 juin 2016
© gpointstudio / Fotolia
S’ils ne conduisent plus, comment les automobilistes vont-ils s’occuper ?

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

Extension du bureau, du salon... Les voitures connectées deviennent des lieux d’activités qui font l’objet de recherches.

Quand les voitures du futur seront autonomes, les automobilistes seront, eux, complètement libérés de leur tâche. S’ils ne conduisent plus, comment occuperont-ils leur temps pendant les trajets ? Plusieurs entreprises bretonnes se basent sur cette réflexion pour imaginer de nouveaux services. Mieux que le train, l’avantage de la voiture est de pouvoir y faire tout le bruit que l’on souhaite sans déranger son voisin. L’habitacle peut devenir une extension du salon, mais aussi un bureau de travail, ou encore une salle de réunion. À l’Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes(1) (IETR), Mohamed Himdi, Xavier Castel et Yaakoub Taachouche ont, par exemple, mis au point un système d’antennes pour recevoir la TNT. « À l’heure actuelle, les camping-cars disposent déjà d’une antenne classique de type râteau installée sur le toit, mais elle est encombrante et surtout unidirectionnelle. » Les usagers doivent donc sortir régulièrement du véhicule au fil d’un trajet pour modifier la position de l’antenne dès que celle-ci perd le signal. La solution des chercheurs de l’IETR réunit huit antennes qui couvrent toutes les directions dans un plan horizontal. Réalisées en matériaux composites de fibres de carbone et de verre, elles sont invisibles car directement intégrables dans la structure même du toit du camping-car. « La technologie que nous avons développée permet au carbone de capter un signal TNT. Ensuite, une part d’électronique et de programmation était nécessaire pour que notre système embarqué se connecte automatiquement à l’antenne la mieux orientée pour recevoir le signal, en fonction de la localisation du véhicule. » La start-up Smart Composite Antennas(2), qui émane directement de ces travaux, est actuellement en cours de création.

Les radios du monde entier

En attendant, d’autres entreprises bretonnes offrent différents services de divertissement. À Lannion, les ingénieurs d’Orange Labs ont développé l’application Orange radio(3) qui, installée sur un smartphone, donne accès aux radios du monde entier en direct et en différé (podcast) dans la voiture. « Toutes les radios sont accessibles via une seule application. L’innovation principale, c’est la qualité d’écoute apportée par leur expertise sur les players audio et le réseau mobile. Cela est un réel défi puisque la voiture est en mouvement. Par ailleurs, dès que la FM ne capte plus une station, la webradio peut prendre le relais automatiquement, explique Christian Grégoire, responsable d’équipe. Nous collaborons également avec les radios pour enrichir nos contenus et rendre possible la recherche d’une émission par mots-clés. » Déjà commercialisée, la technologie(4) a été adaptée à certains véhicules de la gamme Renault dans quarante pays depuis 2014. « Ce n’est pas juste une application sur un smartphone branché aux haut-parleurs, les commandes au volant et le déport d’affichage (comme CarPlay ou Android Auto) permettent à l’utilisateur de naviguer dans le système de façon adaptée à la situation de conduite. »

En temps réel sur le tableau de bord

Les solutions de divertissement embarquées dans les voitures se mêlent aussi parfois à des services de logistique. L’entreprise AJS-ID, à côté de Nantes, développe un boîtier pour faciliter la gestion des flottes de véhicules mises à disposition des clients dans les hôtels. « On y intégrera des informations sur les sites touristiques qui s’afficheront en temps réel sur l’écran du tableau de bord, en fonction de la localisation de la voiture », explique Joël Malville, le dirigeant de l’entreprise. La voiture est décidément bien plus qu’un moyen de locomotion !

Klervi L'Hostis

(1) Université de Rennes 1, CNRS, Insa Rennes, Université de Nantes, CentraleSupélec.
(2) Accompagnée par l’incubateur Emergys, Rennes Atalante, Ouest Valorisation et l’Université de Rennes 1.
(3) http://radio.orange.com (4)Solution multimédia R&Go.

Yaakoub Taachouche
tél. 02 23 23 65 93
yaakoub.taachouche@univ-rennes1.fr
christian.gregoire@orange.com
katell.peron@orange.com

Joël Malville
tél. 02 72 02 96 11
joel.malville@sys4build.com

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest