Une nécropole du 4e siècle à Rennes

364
septembre 2018
Un crâne d'adolescent découvert lors des fouilles au parc des Tanneurs, à Rennes.
Marion Guillaumin


Une opération de fouilles préventives au parc des Tanneurs, à Rennes, révèle l’organisation d’un quartier nord de Condate, la ville antique. « La Ville veut valoriser son histoire et son écrin, en impliquant des étudiants », explique Claude Le Potier, directeur interrégional Grand Ouest de l’Inrap(1). Ce chantier école de 600 m² révèle un quartier d’habitat aisé du 3e siècle, ainsi qu’une nécropole du siècle suivant. Plus de 3000 curieux ont visité le site durant les Journées nationales de l’archéologie(2). Depuis 2017, les découvertes se multiplient sur ce site. Des constructions de l’époque romaine sont mises en valeur. Une grande maison urbaine (domus) occupait la moitié de la parcelle étudiée. Elle s’organisait sur étage, autour d’une cour.

Un espace au rez-de-chaussée était équipé d’un hypocauste, un système de chauffage au sol. Ce quartier abandonné a laissé place à l’extension d’un vaste cimetière, probablement situé au niveau de l’église Saint-Martin. Plus de 70 sépultures ont été trouvées. Les défunts sont inhumés sur le dos, la tête vers l’ouest, parfois entourés d’objets de parure ou de la vie quotidienne.

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ