Mieux comprendre le nouveau-né

365
octobre 2018
Biodiversité en ville

Du bruit et trop de lumière ! Quand l’enfant naît, à terme ou prématuré, l’hôpital est un environnement agressif. « Nous voulons savoir comment ils réagissent et s’ils s’habituent ou non aux stimuli répétitifs. » Pendant un an, Iona Sicard-Cras, interne au CHRU de Brest va mener un programme de recherche. Elle va intégrer une équipe de néonatalogistes et de chercheurs de l’Université de Bretagne Occidentale. Elle vient de recevoir un prix par Hugoperen, le réseau du Grand Ouest(1) de la recherche en santé de l’enfant. « Cette bourse est une belle opportunité, confie-t-elle. C’est intéressant de sortir de la clinique pour découvrir le monde de la recherche. » Un suivi du développement des enfants est prévu à long terme.

Tabs

Renseignements
Marion Guillaumin

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ