Des pesticides pas toujours utiles

366
novembre 2018
Maxime Damien vient de soutenir sa thèse. Il a montré l’utilité des fleurs pour lutter contre les pucerons.
DR

Deux études montrent l’efficacité de solutions alternatives.

Et si la meilleure solution pour l’agriculture était de ne pas utliser d’insecticide ?  Deux projets différents menés par des chercheurs rennais le montrent. Le premier est une étude à laquelle a contribué Stéphanie Aviron, écologue à l’Inra(1). Elle a synthétisé avec ses collègues les résultats de 177 études sur les ravageurs des cultures. Trois menaces sont identifiées : les mauvaises herbes, les consommateurs de végétaux et les vecteurs de maladies.

Tabs

Maryse Chabalier

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ