Objectif : prévoir les épidémies

366
novembre 2018
Le suivi de la grippe - Réalisée par OpenHealth, cette carte ci-contre, datée du 30 novembre 2017, montre la répartition des cas de grippes au début d’une épidémie. La région de Lannion compte déjà plus de 350 cas pour 100000 habitants ! L’Ille-et-Vilaine en compte 10 fois moins. Trois mois plus tard (en bas), la grippe touche à sa fin. La Bretagne Nord est dans le rouge ! Mais le reste de la région guérit petit à petit. À partir de ces données, des logiciels d’intelligence artificielle pourraient, par exemple, révéler que le Trégor est régulièrement l’épicentre de la grippe en Bretagne. Les couleurs représentent le nombre de cas pour 100000 habitants (supérieur à 350, en rouge et inférieur à 35 cas en jaune).
Openhealth

À Vannes, OpenHealth analyse les données des pharmacies. Une vision globale utile à la santé publique.

L’intelligence artificielle pourrait prédire les avancées des épidémies. Ou prévoir les complications des maladies chroniques. Pour cela, il faut l’entraîner. À condition d’avoir un grand nombre de données. Pour donner un ordre d’idées, une intelligence artificielle autonome, comme celles de Facebook ou Google, a besoin de 10 à 15 millions d’images pour distinguer un chat d’un chien. Un enfant arrive à la même conclusion avec seulement trois images !

10000 pharmacies

Cette...

Baptiste Cessieux

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER