Mieux dessaler l’eau de mer

367
décembre 2018
Tara
Morgane Guillet

« Dessaler l’eau de mer est l’une des clés de l’avenir pour l’accès à l’eau potable. » Maître de conférences et physicien à l’IPR(1), Aziz Ghoufi (photo) a publié une étude(2) sur un nouveau matériau pour filtrer l’eau de mer : le nitrure de bore hexagonal.

Des simulations numériques montrent que cette membrane, dont les trous sont de taille nanométrique(3), retient les ions du sel. Tout en laissant passer efficacement l’eau purifiée. Aujourd’hui, les filtres les plus utilisés sont à base de polymère. Problème, l’eau a du mal à passer ! Et l’énergie à fournir pour la pousser à travers la membrane nanoporeuse est coûteuse. « L’intérêt du nitrure de bore est sa perméabilité. » L’eau circule facilement, ce qui réduit les coûts énergétiques. « Nous avons de bons espoirs de diffuser cette technique », confie le chercheur.

Tabs

Morgane Guillet

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ