Le zooplancton a changé la planète

370
mars 2019
Les chercheurs Pierre Sans-Jofre et Lucile Roué dans la Vallée de la mort, aux États-Unis. Les sédiments rouges ont 635 millions d’années. La vie pluricellulaire s’est fortement développée après cette période.
Stefan Lalonde

À la fin d’une glaciation, il y a 635 millions d’années.

Que serait la vie sans prédateur ? Pas grand-chose d’après une étude publiée dans Nature. Elle est cosignée par Pierre Sans-Jofre, maître de conférence au LGO(1) à l’IUEM(2), et ses collègues. Grâce à l’analyse de roches prélevées au Brésil et aux États-Unis, ils ont découvert comment la vie pluricellulaire s’est développée, à la suite d’épisodes géologiques appelés “Terre Boule de neige”.

De la glace jusqu’aux tropiques

«...

Claire Guérou

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ