Un nouvel appareil pour la transfusion

394
décembre 2021
DR

 

Pose d’une prothèse, opération à cœur ouvert, traitement d’une grosse fracture… Lors d’une intervention chirurgicale, les patients perdent parfois beaucoup de sang et ont besoin de s’en faire transfuser. Afin de préserver les stocks1, un nouvel appareil2 vient d’être testé3 : il aspire le sang épanché durant l’opération et le réinjecte en direct au patient. Entre-temps, la machine doit séparer les cellules sanguines des autres fluides comme le sérum physiologique4 ou les anticoagulants5. « Notre système de filtration repose sur des cartouches de fibres qui nous permettent de récupérer les globules rouges et les plaquettes. Le flux sanguin circule en parallèle du filtre. Ainsi, sa surface est sans cesse balayée, ce qui évite les colmatages, détaille Sylvain Picot, directeur général d’i-SEP. En quelques minutes, 500 ml de sang sont lavés, concentrés, puis réinjectés. » Lors des premières chirurgies, plus de 50 % des plaquettes perdues ont été récupérées ! Grâce à ces résultats, l’appareil devrait être mis en vente courant 2022.

Tabs

BENJAMIN ROBERT

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ