Polars : la recette du succès

Acte criminel : les scientifiques mènent l'enquête

N° 404 - Publié le 29 novembre 2022
CINEMATIC COLLECTION / ALAMY STOCK PHOTO

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

Les divertissements policiers attirent un public fidèle. Deux spécialistes décryptent les ficelles de ces productions culturelles.

Un quart. C’est la proportion que représentent les ventes de romans policiers au rayon littérature1. « La qualité de l’écriture est parfois discutable, mais ce n’est pas ce que les lecteurs recherchent », assure Benoît Tadié. Ce professeur de littérature américaine fait justement partie des adeptes. Récemment installé à l’Université de Nanterre après avoir enseigné pendant 15 ans à l'Université Rennes 2 il étudie l’évolution des différentes formes de fictions policières, appelées polars. « Le...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest