Prise de sang, ADN et cancer : un nouveau genre de biopsie

Actualité

N° 407 - Publié le 24 février 2023
PATRICE LATRON / INSERM
La biopsie liquide peut aussi être utilisée pour détecter des maladies se traduisant par une mort cellulaire importante, comme Alzheimer.

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

Rapide et peu invasive, la biopsie liquide est une technique prometteuse pour détecter les cancers et suivre leur évolution. Mais de quoi s’agit-il ?

L’aiguille perce la peau. Le tube se remplit de sang. L’opération n’a duré que quelques secondes mais la quantité d’informations récoltées est déjà faramineuse. Comme des détectives, les scientifiques vont analyser cette prise de sang et traquer les indices pour établir le portrait-robot du coupable. Ici, c’est une tumeur. Les indices : des fragments d’ADN. Car lorsqu’une cellule meurt, elle relâche une partie de son ADN dans le sang. S'il s’agit d’une cellule tumorale, ce morceau d’ADN renferme...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest