La Bretagne, une ancienne zone volcanique

Voyage au centre des volcans

N° 416 - Publié le 29 janvier 2024
© Martial Caroff
Laves en coussins de la pointe du Roselier à Plérin (Côtes-d'Armor), qui ont plus de 600 millions d'années.

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

 

Elles ressemblent à des polochons de pierre noire disséminés à plusieurs endroits de la côte bretonne, de Saint-Brieuc à Erquy en passant par Paimpol. Ces pillow lavas (ou laves en coussins) sont les principales preuves de l’ancienne activité magmatique de la région. «  révèlent un volcanisme aquatique de faible profondeur, indique Erwan Hallot, enseignant-chercheur au laboratoire Géosciences Rennes. La lave arrivant à la surface se refroidit au contact de l’eau, mais son cœur encore fluide vient crever les surfaces figées. L’empilement des “masses” ainsi formées évoque un tas de coussins. Ce volcanisme, qui date de plus de 600 millions d’années, est antérieur à la formation du Massif armoricain », précise Martial Caroff, enseignant-chercheur à l'Université de Bretagne Occidentale. Il a été provoqué par le glissement d’une plaque tectonique sous une autre, générant des remontées de magma. Les mouvements géologiques ont ensuite déformé ces effusions lors de l’édification des deux chaînes de montagnes armoricaines. « On retrouve sur les plages d’Erquy une quinzaine de coulées de lave redressées à 90 degrés », témoigne le géologue brestois. Un site idéal pour des visites scolaires afin de mieux comprendre la volcanologie sous-marine.

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest