L’UBO se positionne

252
mars 2008
© UBO/André Coppillet

L’Université de Bretagne occidentale se restructure autour de nouveaux instituts fédératifs de recherche.

On connaissait l’Institut européen de la mer (IUEM) et l’Observatoire des sciences de l’univers. Dorénavant à l’Université de Bretagne occidentale, il faut compter également avec l’institut fédératif de recherche “Scinbios” axé biologie et santé, l’Institut fédératif de l’Homme et de la société (IFHS) et l’Institut supérieur des sciences et technologies de Bretagne (ISSTB). Ces trois fédérations de recherche ont été créées en janvier. Dorénavant, les 36 laboratoires de l’université en lien avec les formations doctorales s’inscrivent dans l’un de ces grands axes.

« L’objectif est de structurer l’UBO, explique Pascal Gente, vice-président en charge de la recherche. Cela nous apporte une visibilité nationale autour de thématiques fortes. De plus, nous nous positionnons à l’échelle du Pôle recherche et enseignement supérieur (Pres) breton qui regroupe les universités et des écoles d’ingénieurs. »

Au sein de l’institut fédaratif Scinbios, les laboratoires orientés santé devraient se regrouper dans de nouveaux locaux dont la construction débuterait en 2010.

Renseignements

Pascal Gente
Tél. 02 98 01 80 0
pascal.gente@univ-brest.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ