Portraits

Joëlle Léonil
58 ans

Directrice du laboratoire Science et technologie du lait et de l’œuf à l’Inra de Rennes

Interviewée par téléphone par Nathalie Blanc.

Rien ne nous empêche d’être brillants !

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheur ?

Rien d’autre ! La recherche est le monde de la passion, des connaissances et de la liberté : on échange beaucoup avec les autres, on travaille beaucoup et après, à chacun de raconter sa science comme une histoire et avec passion. Rien ne nous empêche d’être brillants ! Et si on est le meilleur, on est reconnu.

2

Aujourd’hui, qu’avez-vous trouvé ?

J’ai réussi à trouver les bonnes questions. Car en recherche, quand on trouve, c’est temporaire, c’est qu’il y a quelque chose d’autre derrière. Quand on a les bonnes questions, il reste à trouver la bonne stratégie.

3

Le hasard vous a-t-il déjà aidé ?

La carrière d’un chercheur n’est faite que de hasards et d’opportunités. Il faut faire les bons choix au bon moment. Surtout dans un contexte international où la compétition peut être forte.

4

Qu’avez-vous perdu ?

J’ai essayé de ne pas perdre l’équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Et quand on accorde, comme moi, beaucoup d’importance à sa vie professionnelle, qu’on y met beaucoup d’engagement et qu’on est motivée par la passion, ce n’est pas toujours facile. Alors j’ai essayé de préserver des moments forts avec ma famille : les vacances, où nous étions tous ensemble.

5

Que faudrait-il mieux ne pas trouver ?

Aujourd’hui à l’Inra, on nous demande de lier nos recherches à des valeurs éthiques, de connaître l’impact de nos recherches sur la société. Je n’aimerais pas trouver quelque chose qui mette la vie humaine en péril.

6

Quelle est la découverte qui changerait votre vie ?

La découverte de médicaments contre les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, qui m’a ravi un de mes proches. Les médecins sont tellement impuissants devant cette maladie. Sinon, dans mon domaine de recherche, j’aimerais que l’on arrive à nourrir la planète avec des aliments de bonne qualité, bons et sains.

7

Qu’est-ce qui vous ferait douter de la rationalité ?

L’effet placébo. En médecine, il peut donner jusqu’à 60 % de résultats ! Comment l’expliquer ? On dit que la science est rationnelle et on a tendance à raisonner de façon très cartésienne et linéaire, alors que les phénomènes qui nous entourent ne le sont pas toujours. On commence juste à appréhender cette complexité.

Ajouter un commentaire